Concert Violon et Piano – Duos de Mozart, Beethoven, Saint-Saëns

Samedi 19 septembre à 18h30 – Libre participation

ROBERT ZIMANSKY est l’un des musiciens les plus éclectiques de notre temps. Son répertoire de soliste figure parmi les plus vastes, sa connaissance musicale et son expérience dans la musique de chambre, la musique contemporaine et le jeu d’orchestre sont unanimement appréciés.
Il commence l’apprentissage du violon chez John Ferrell à l’Université d’Iowa. Ensuite, il poursuit ses études à la Juilliard School de New York, chez Sally Thomas et Ivan Galamian, et obtient le « Bachelor of Science » en 1971. Il participe aux masterclasses de Joseph Silverstein, Franco Gulli, Salvatore Accardo et Nathan Milstein.

Robert Zimansky vient s’installer en Europe en 1972, et occupe le poste de 1er violon solo à l’Orchestre du Festival de Spoleto, à la Sinfonieorchester Graunke de Munich, à la Süddeutsche Rundfunkorchester et à l’Orchestre du Festival de Lucerne. Il est nommé premier violon solo de l’Orchestre de la Suisse Romande à Genève et occupe ce poste pendant 24 ans. Il poursuit en parallèle une brillante carrière de soliste.

Il dirige le Südwestdeutsche Kammerorchester, la Dayton Philharmonic et la Streicherakademie de Zürich.

Robert Zimansky a joué en soliste avec des chefs tels que Wolfgang Sawallisch, Charles Dutoit, David Zinman, Herbert Blomstedt, Horst Stein, Eliahu Inbal, Günther Herbig et Armin Jordan. Il est souvent demandé comme interprète dans des oeuvres peu connues, tels les concertos pour violon du début du XXe siècle. Au cours des années, plusieurs compositeurs lui ont dédié leurs oeuvres.

Il est membre du comité de l’Association suisse des musiciens entre 1986 et 1992.

Robert Zimansky s’est produit dans la plupart des grandes salles d’Europe avec ses partenaires de trio Michael Ponti et Jan Polasek.

Il a enregistré de nombreux disques. Son CD des trois Sonates pour violon et piano de Schumann, avec Christoph Keller, a été distingué par un Grand Prix du Disque de l’Académie Charles Cros.
Robert Zimansky habite à Bâle. Il enseigne à la Zürcher Hochschule der Künste et à la Haute Ecole de Musique de Genève. Il continue à donner régulièrement des concerts en soliste et en musique de chambre. Il joue avec la Camerata de Lucerne depuis 1976. Cet ensemble se produit avec succès sous le nouveau nom « Ensemble Fiacorda ». Il est le violoniste du Trio Mersson, qui enchante son auditoire par des programmes variés et originaux.

MICHAEL LESLIE
Né en Australie, il vit et travaille en Allemagne, à Munich.
Michael Leslie ne joue pas pour suivre les canons de la mode actuelle, mais pour la musique elle-même. Il estime que pour explorer les œuvres des plus grands maîtres de la musique classique, il ne suffit pas d’être un virtuose de l’interprétation, mais il faut aussi remettre la composition dans son contexte historique. Ses interprétations des plus difficiles œuvres de Bach, Beethoven ou Schubert, sont reconnues par le public comme parmi les plus fidèles au message originel du compositeur. Message qui peut alors apparaître dans sa fraîcheur originelle, plein de chaleur et de vie.
Pendant ses études au conservatoire de Sidney, Michael Leslie a déjà présenté avec succès des œuvres comme les 4e et 5e concertos de Beethoven, le second concerto de Brahms et, pour la première fois en Australie, le premier concerto pour Piano de Béla Bartók.
Ensuite, c’est à Munich, sous la direction de Rosl Schmidt, qu’il a choisi de poursuivre ses études. Études couronnées de succès, puisqu’il a gagné les premier prix du concours des conservatoires et le troisième prix du concours international de la radio bavaroise.
Son répertoire va de Scarlatti à Lutosławski et comporte, entre autres, les grandes œuvres pour piano de Bach, l’ensemble des sonates de Beethoven, ainsi que toutes les œuvres pour piano d’Arnold Schönberg.
Michael Leslie se produit en concert en Autriche, en Grande-Bretagne, en Écosse, en France, en Italie, en Sicile, en Norvège, en Serbie, au Ghana, en Australie, en Suède et dans beaucoup de villes allemandes.
A Sydney, il a été acclamé par la presse comme étant un des pianistes les plus remarquables que l’Australie ait connus, dans un article intitulé « une perte pour l’Australie et un gain pour l’Allemagne ».

 

Concert Robert Zimansky et Michael Leslie 19 septembre 2015

 

LeslieZimansky2015

 

 

 

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :